Se souvenir de moi Mot de passe oublié ?
 Vous êtes ici : Accueil > Produits complémentaires > Que penser des édulcorants ?
Forum LeDietmed
Calculez votre IMC
Dossiers LeDietmed
Vos questions - Nos réponses
Encyclopédie Nutritionnelle
Recettes minceur LeDietmed
Recettes Light
de Chefs
Fruits et Légumes
de saison
Je calcule mon
activité physique
Que penser des édulcorants ?
Les édulcorants intenses comme l'aspartame, le sucralose, la stévia ou l’hermesetas peuvent être utilisés – en plus du sucre – dans le cadre d’un régime. Il ne faut cependant pas en abuser, car ils empêchent de se déshabituer du goût sucré. Le goût sucré s'éduque : plus on consomme de produits sucrés, plus on en a envie et inversement.

1- La stévia : l'édulcorant 100% végétal

La stévia est issue d’une plante édulcorante naturelle d’Amérique du Sud. La substance sucrante issue de cette plante s’appelle le rebaudioside A et possède un pouvoir sucrant 300 fois supérieur à celui du sucre. La stévia a un goût très sucré, un peu amer, avec un léger goût de réglisse.

Elle a une texture proche de celle du sucre et permet de sucrer de manière naturelle les boissons chaudes ou froides, laitages ou salades de fruits.

Contrairement à la plupart des édulcorants artificiels, la stévia peut supporter des températures élevées pendant la cuisson (jusqu’à 120°C) et remplacer le sucre dans de nombreuses recettes de cuisine. Elle a également un index glycémique nul et donc un effet négligeable sur l’augmentation de glucose dans le sang. C’est pour cela qu’elle peut être compatible avec les régimes pour diabétiques. Elle peut aussi convenir aux enfants, d’autant plus que contrairement au sucre, elle évite la formation de caries.

La stévia est aujourd’hui commercialisée dans les hypermarchés et supermarchés au rayon « sucres et édulcorants ». Elle est idéale pour les personnes qui veulent perdre du poids, les diabétiques, mais aussi pour les personnes souhaitant limiter et/ou supprimer l'usage du sucre ou des édulcorants chimiques dans leur alimentation.

2- Les édulcorants d'origine synthétique

Les édulcorants d’origine synthétique se divisent en deux catégories : les édulcorants de masse et les édulcorants intenses.

Les édulcorants de masse ont une valeur nutritive inférieure à celle du sucre, une bonne résistance à la cuisson et ne provoquent pas de caries. Les plus connus sont : le sorbitol (que l’on retrouve dans le dentifrice et les chewing-gums sans sucre) le xylitol et le maltitol.

Ces édulcorants ont un pouvoir laxatif et peuvent provoquer des diarrhées.

Les édulcorants intenses ont un pouvoir sucrant de 20 à 400 fois supérieur à celui du sucre. Les autorités sanitaires Européennes acceptent les édulcorants intenses suivants : acésulfame K, aspartame, saccharine, sucralose, hermesetas.

Ces édulcorants d’origine synthétique sont principalement utilisés dans les médicaments et dans l'industrie agroalimentaire.
Les particuliers peuvent disposer de ces édulcorants en poudre ou en petites pastilles afin de remplacer le sucre. Les plus utilisés sont l’aspartame, l’hermesetas et le sucralose.

L’aspartame est un édulcorant artificiel ayant un pouvoir sucrant environ 200 fois supérieur à celui du sucre. Il est composé de deux molécules : la phénylalanine et l'acide aspartique.

Il est contre-indiqué pour les personnes souffrant de phénylcétonurie (déficit d'enzymes, empêchant la transformation de la phénylalanine).

Contrairement à la stévia ou à l’hermesetas, l’aspartame perd son pouvoir sucrant à la cuisson et ne convient pas à la pâtisserie.

L’hermesetas est un édulcorant à base de saccharine ou d’aspartame (suivant sa consistance liquide ou en poudre). Il contient également 40% d’inuline.

L’inuline est une fibre soluble qui contient du sucre qui n'est donc pas dégradée ni absorbée par l’intestin. Son sucre ne passe pas dans le sang et n’est pas digéré. Il convient aux diabétiques et aux femmes enceintes.

L’hermesetas est disponible en grandes et moyennes surfaces. Il permet de faire des gâteaux, tartes, biscuits secs et desserts au four car il se tient bien à la cuisson (jusqu’à 180°C).

Une cuillère à café d'hermesetas en poudre « sucre » autant qu’une cuillère à café de sucre en poudre.

L’hermesetas en poudre est en revanche dix fois plus léger que le sucre (100g de sucre = 10g d'édulcorant en poudre hermesetas). Si le sucre et l'édulcorant en poudre Hermesetas ont le même volume, ils n’ont en revanche pas le même poids.

Le sucralose est un édulcorant artificiel connu sous les noms commerciaux de Splenda (ce produit n’est plus commercialisé en France depuis 2009) ou d’aqualoz. Son pouvoir sucrant est 500 à 600 fois supérieur à celui du sucre. Il est aussi utilisé comme additif alimentaire sous le nom de E955.

En conclusion

La stévia et les édulcorants intenses (notamment l’aspartame et le sucralose) sont compatibles avec un régime amaigrissant car ils ne contiennent pratiquement pas de calories. Toutefois, il est préférable de se déshabituer du goût du sucre en limitant la consommation de produits édulcorés qui ont un goût sucré très prononcé, comme les boissons light et les laitages à l’aspartame. Ces produits poussent à rechercher le goût sucré dans des aliments beaucoup plus caloriques !

Facebook Google+ Twitter email Imprimer
>> Retour à la rubrique "Produits complémentaires"
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Informatiques et libertés
 
© LeDietmed 2000-2017
Contactez-nous  |   Confidentialité  |   Notice légale  |   Responsabilité  |   Conditions générales de vente