Se souvenir de moi Mot de passe oublié ?
 Vous êtes ici : Accueil > Régimes > Le bon apport calorique
Forum LeDietmed
Calculez votre IMC
Dossiers LeDietmed
Vos questions - Nos réponses
Encyclopédie Nutritionnelle
Recettes minceur LeDietmed
Recettes Light
de Chefs
Fruits et Légumes
de saison
Je calcule mon
activité physique
Le bon apport calorique
Afin de mieux comprendre le mécanisme de l'amaigrissement, il faut savoir que le poids est le résultat d'un bilan d'énergie :

1. Pour garder un poids stable, il doit y avoir un équilibre énergétique entre vos « dépenses » et vos « entrées ».

L'énergie est mesurée en Calories (kcal) ou en Joules.

- Vos dépenses d'énergie ont 2 origines :

1° vos dépenses de base (appelées « métabolisme ») liées au fonctionnement de votre organisme : battements cardiaques, respiration, digestion, renouvellement de vos cellules...

2° vos dépenses physiques liées à votre mode de vie, sédentaire ou actif et à votre activité sportive.

- Vos entrées d'énergie :

Elles correspondent aux calories apportées par les aliments que vous consommez.
Mais attention, il faut tenir compte de l'origine des calories, c'est à dire des spécificités de chaque aliment.

2. Pour maigrir, il faut :
- soit augmenter vos dépenses,
- soit diminuer vos entrées,
- soit augmenter vos dépenses tout en diminuant vos entrées.

Paradoxalement, parfois, il faut augmenter vos entrées si votre alimentation est insuffisante ou totalement déséquilibrée (voir ci-après).

Comment augmenter vos dépenses d'énergie pour maigrir ?

1° Si votre état de santé, vous le permet, évitez la sédentarité, faites du sport : cela développe votre masse musculaire et augmente donc votre dépense d'énergie, alors que la graisse stocke l'énergie excédentaire et ne consomme aucune calorie.

2° Mangez correctement :
- certains aliments demandent une dépense énergétique importante pour être digérés et transformés par votre organisme, c'est le cas des aliments riches en protéines (viande, poisson, œufs, produit laitier...), contrairement aux aliments gras et sucrés.
- cependant, un bon équilibre doit être respecté entre les protéines, les lipides et les glucides.

Comment diminuer vos entrées d'énergie pour maigrir ?

Généralement, pour maigrir, il faut manger moins.
Mais il est nécessaire de garder une alimentation suffisante et équilibrée.

Le nombre de calories n'est pas fonction du nombre de kilos à perdre :

- Que vous ayez 3, 10 ou 20 kg à perdre, le niveau calorique de votre régime d'amaigrissement doit être le même. Il ne varie pas en fonction du nombre de kilos à perdre mais il est calculé à partir de votre bilan nutritionnel actuel.
- C'est la durée de votre régime qui compte et non pas l'intensité de la restriction calorique.

Quels sont vos besoins caloriques ?

Les besoins caloriques varient d’une personne à l’autre, en fonction du métabolisme de chacun (dépenses minimales liées aux fonctions vitales).

En dehors de toute activité physique, vos besoins caloriques varient en fonction de votre composition corporelle : si vous êtes musclé(e), vos besoins sont plus importants que si vous ne l'êtes pas.

A titre d'exemple, les apports caloriques moyens pour maintenir un poids stable sont :

Pour un homme (de musculature moyenne) :
- inactif : 2200 à 2400 kcal,
- avec une activité moyenne : 2500 à 2700 kcal,
- avec une activité physique importante : 3000 à 3500 kcal.

Pour une femme (de musculature moyenne):
- inactive : 1800 à 1900 kcal,
- avec une activité moyenne : 2000 à 2200 kcal,
- avec une activité physique importante : 2300 à 2600 kcal.

Combien faut-il de calories pour maigrir ?

- Pour maigrir, il n’y a pas un niveau calorique standard. Ce niveau calorique est spécifique à chaque individu. Il doit être calculé à partir de l'analyse de votre alimentation et de votre composition corporelle.
- A partir de cette analyse, il devient possible de déterminer le déficit calorique nécessaire à votre amaigrissement.
- Votre régime doit alors respecter ce niveau énergétique tout en corrigeant vos éventuels déséquilibres.
- Certes, les régimes standards permettent parfois de maigrir, mais ils créent souvent un déficit calorique trop important et inutile. La sensation de faim et de frustration est alors trop importante et le régime est abandonné.

Facebook Google+ Twitter email Imprimer
>> Retour à la rubrique "Régimes"
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Informatiques et libertés
 
© LeDietmed 2000-2017
Contactez-nous  |   Confidentialité  |   Notice légale  |   Responsabilité  |   Conditions générales de vente